Interruption Volontaire de Vieillesse

Nous mettons en ligne une lettre d’une députée européenne Anna Záborská

Chers amis,
 
La semaine dernière, dans son arrêt Alda Gross c Suisse (n 67810/10) du 14 mai 2013(1), la deuxième Section de la Cour européenne des droits de l’Homme du Conseil de l'Europe (basé à Strasbourg) a complété l’édification d’un droit individuel au suicide assisté (l’euthanasie consentie) au titre du droit au respect de la vie privée garanti à l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’Homme.
 
Même si cet arrêt peut encore faire l'objet d'un appel, il conduit à un droit à l'Interruption Volontaire de Vieillesse (IVV). Or le droit au suicide assisté affecte toutes les politiques publiques en faveur de la prise en charge des personnes dépendantes, les politiques du care (le souci d'autrui) et la solidarité en famille entre les générations.
 
Afin de mieux comprendre la portée et les enjeux de cet arrêt, je vous invite à une réunion de l'intergroupe Famille, droits de l'enfant et solidarité entre les générations qui se tiendra ce jeudi 23 mai de 10h à 11h30 dans la salle LOW N 3.5, en présence de M Gregor Puppinck, docteur en droit, directeur du Centre européen du droit et de la justice à Strasbourg qui était intervenu dans cette affaire comme tierce partie et a soumis des observations écrites à la Cour européenne des droits de l'Homme.(2)
 
Le délai d'annonce est court, mais l'actualité institutionnelle nous oblige à réagir vite. Vous pouvez transmettre cette invitation à qui de droit.
 
Inscription préalable à l'adresse email tobias.teuscher@europarl.europa.eu en indiquant: Prénom et nom, date de naissance, nationalité, numéro de carte d'identité.
 
En attendant de vous rencontrer à l'occasion de cette réunion, je vous prie, chers amis, de bien vouloir croire en l'expression de mon fidèle souvenir.
 
Anna Záborská
Membre du Parlement européen
Présidente de l'intergroupe

(1) http://hudoc.echr.coe.int/sites/eng/pages/search.aspx?i=001-119703

 (2) http://eclj.org/pdf/cedh-affaire-gross-c-suisse-observations-eclj.pdf