Vote sur l'expérimentation sur l'embryon à l'assemblée nationale


ACPERVie-sos-maternité a envoyé ce courriel à tous les députés réunis à Paris les 10 et 11 Juillet pour voter sur l'expérimentation sur les embryon:


Monsieur le député,

L'Acpervie (qui vous avait adressé une lettre dès le 7 Janvier), a appelé les Chrétiens Protestants et Evangéliques à participer à la manifestation statique organisée par le CPDH, les AFC, la Fondation Lejeune et Alliance Vita aux Invalides, à Paris, contre les expériences sur l'embryon. Comme dans la manifestation organisée par elle, Laissez-les-vivre, SOS-tout-petits et Rivage au Trocadero, le 25 Mai, sur le même sujet, elle appelle aussi et toujours à signer la pétition européenne UN DE NOUS, contre le financement public de ces expériences:

https://ec.europa.eu/citizens-initiative/ECI-2012-000005/public/index.do?lang=fr

Elle a aussi co-signé le communiqué suivant:

Les Associations Acpervie, Pro-Vie France et Rivage,

Constatent qu'il est maintenant établi que les expériences sur l'embryon n'ont jamais donné aucun résultat, au contraire des avancées continues obtenues avec les cellules souches adultes.
Constatent que, sauf à vouloir croire sur parole les chercheurs lancés dans cette carrière inutile, le seul argument avancé est qu'il faut exploiter le stock de 100 000 à 200 000 embryons dits "surnuméraires".
Que ces "embryons sans projet parental" peuvent être offerts à l'adoption, altruiste et gratuite, alors qu'il existe déjà aux Etats-Unis des banques d'embryons à but lucratif.

Que compte tenu des progrès de la médecine procréative, il est absurde de continuer à procréer des embryons en paquet, alors qu'il est maintenant possible de les procréer un à un grâce à la vitrification des ovocytes.

Elles observent en outre que ces recherches stériles mais coûteuses risquent, et c'est tant mieux pour le contribuable, d'avoir de gros problèmes de financement, puisqu'une initiative européenne a été lancée pour interdire tout financement public de telles recherches sous le motif que chaque embryon est un être humain, c'est-à-dire UN DE NOUS. Cette pétition des citoyens a déjà plus de 720 000 signatures et neuf pays ont atteint , voire quadruplée, leur cible.

Les Associations Acpervie, Pro-Vie France et Rivage espèrent en la sagesse de nos élus, déjà amplement informés par les scientifiques de la fondation Lejeune, et réunis à l'Assemblée Nationale ce 10 Juillet, pour associer dans leur vote le souci des finances publiques, les données actuelles de la science et la vision humaniste, en interdisant purement et simplement les expériences sur les embryons.

Pour le Collectif, Dr François Volff : 01 34 72 87 68.

Recevez l'assurance de nos sentiments dévoués.

 Pour les intéressés voila le resultat du vote: